Samurai Flamenco : On a perdu le scénariste en cours de route
un bon concept à la base
mais totalement saboté qui en a fait une des plus belle bouse que j'ai pu voir en animé
0.3Note finale
Avis des lecteurs 0 Avis

Alors je me souviens bien qu’au début de la saison d’automne on avait vraiment très peu d’infos sur cette série (jsuqu’à la dernière minute) mais ce fut une réelle bonne surprise que de suivre les aventure de cet homme ordinaire voulant défendre la justice au quotidien en se transformant en un héros de sentai. Pas de pouvoirs, il se prends des roustes mais il y croit, beaucoup plus intéressant qu’un kik ass qui mise tout sur le gore là on est dans une vraie vie possible

Le concept était bien trouvé, l’ambiance visuel sympathique, les personnages intéressants bref ça tournait plutôt bien et j’avais même noté la série 7/10 … et puis King Torture est arrivé et là pétage de plomb du coté des scénaristes… On a perdu tout une équipe en hôpital psychiatrique d’un coup on a pas vu le truc venir. Certains crieront au génie moi je crie au sabotage d’une bonne série !

On est passé d’une série sur le ton réaliste qui se basait beaucoup sur la psychologie et les relations entre les personnages à un très mauvais sentai (qui a vraiment empiré au fil des épisodes c’était horrible de voir un tel sabotage)

On passe des méchants mi homme mi monstre qui se font exploser, au double maléfique de samourai flamenco, à l’E.T. qui veut dominer la terre, et la transformation du premier ministre japonais en super vilain (je passe l’épisode final de l’enfant psychopathe fan de samurai flamenco car là on a atteins le sommet du ridicule)

Quel gachis ! c’est moche ce qu’ils ont fait, surtout qu’il y avait pleins de bonnes idées et un bon début, ils y avait même de quoi tenir sur deux saisons avec la petite amie de Goto et compagnie mais je ne comprends toujours pas ce qui c’est passé.

La partie sentai est tellement mauvaise (elle a peut être ravi les fans du genre je ne sais pas), tellement ridicule que c’est pas possible de rester sur les bon souvenirs du début de cet animé.

J’ai rarement vu un tel sabotage d’animé au final un animé surprenant et intéressant à réussi à se transformer en grosse bouse infâme, bravo les gars !