Quand on planifie un voyage vers le japon on tombe très rapidement sur la notion de “JR Pass”, et sur les différents blogs, sites, on peut lire très régulièrement “si tu vas au japon prends un jr pass c’est quasi obligatoire !”

Alors déjà c’est quoi un JR Pass ?

C’est un titre de transport qui permet de circuler gratuitement avec quasiment la totalité des ligne JR. Il existe plusieurs types de pass, le plus connu étant le National (celui dont je vais vous parlé aujourd’hui) mails il existe aussi des pass par région.

Alors attention quand je dis gratuit bien entendu il faut l’acheter avant de partir, c’est ensuite quand vous serez sur place que vous n’aurez plus à payer pour prendre les transports. Il y a trois durées possibles :

  • 1 semaine (environ 212 euros actuellement mais le prix fluctue avec le cours du yen)
  • 2 semaines  (environ 338 euros actuellement mais le prix fluctue avec le cours du yen)
  • 3 semaines  (environ 433 euros actuellement mais le prix fluctue avec le cours du yen)

Vous pouvez cumulez (c’est à dire prendre un de 3 semaines + un de 2 semaines, si comme moi vous restez longtemps sur place) avec les pass nationaux, par contre je crois que pour les régionaux ce n’est pas forcément le cas. Mais attention il faut obligatoirement l’acheter avant de partir au japon, car sur place ce n’est pas possible. En effet le japan rail pass est réservé uniquement aux touristes étrangers, les locaux ne peuvent pas en profiter.

Autre petite chose à savoir, vous devez le réserver au maximum 3 mois avant l’activation de celui-ci. Par exemple si vous pensez activer votre pass le 1er juin vous ne pouvez pas l’acheter le 1er janvier, il faudra attendre quelques mois pour le commander.

Autre chose à prendre en compte, au japon il n’y a pas une seule entité qui gère toutes les lignes de train. Il y a plusieurs compagnie privée, mais JR est celle qui a le plus de ligne, honnêtement la plus part des grandes villes et lieux touristiques, sont accessibles via une ligne JR (dans mon voyage par exemple il y a que trois trajets où je ne peux pas utiliser le pass), donc ça reste vraiment intéressant si vous comptez vous déplacer beaucoup à travers le japon.

Avec ce pass vous avez donc accès à l’intégralité des lignes JR à l’exception des shinkansen (tgv japonais) de type Nozomi et Mizuho qui sont les plus rapides. Mais vous avez accès quand même à tous les autres shinkansen, et souvent la différence de temps n’est pas si gigantesque. De plus le nombre de passage de train est assez gargantuesque, dans les simulations que j’ai faites, c’est très rares quand il y a plus de 20 minutes entre deux passages de trains.

L’autre avantage de ce pass, qui n’est pas anodin, c’est que dans certaines villes vous pourrez l’utiliser pour vous déplacer intra-muros. Le cas le plus pratique se situe avec la Yamanote, une boucle qui relie tout les principaux lieux touristiques de Tokyo. Concrètement avec ce pass vous n’avez pas besoin de payer pour l’utiliser, vous pouvez rejoindre tous les lieux touristiques gratuitement sans dépenser un centime, pratique non ?

© Uwe R. Zimmer

© Uwe R. Zimmer

Comment ça marche concrètement ?

Vous avez donc réserver votre pass dans une agence ou bien sur internet, celle-ci vous donnera un voucher que vous devrez échanger au japon (dans une gare JR, ou bien à l’aéroport) contre votre JR PASS  qui ne vous quittera plus.

Même si vous ne voulez l’activé que deux semaines après votre arrivée (si par exemple vous comptez rester sur Tokyo pendant 2 semaines avant de galoper à travers le japon ensuite) vous pouvez le prendre dès votre arrivée, il suffit juste de signifier les dates du début d’activation à la personne qui vous le fera.

Attention chose à savoir le pass ne fonctionne pas sous forme de 24h, c’est à dire que si vous l’activiez un samedi à 13h il ne restera pas actif jusqu’au samedi suivant à 13h. Que vous l’activiez à 1h du matin ou à 23h le jour du samedi sera compté comme une journée complète. Donc faites attention parfois ça vaut plus le coup de l’activité le lendemain matin plutôt qu’à votre sortie de l’avion à 23h.

Ensuite pour le train vous pouvez :

  • prendre un train JR sans réservation, et même sans prendre de billet. Il suffit de montrer son pass au contrôleur avant de rentrer dans le train.
  • prendre un train JR en prenant un billet sur le pouce, vous passez au guichet prenez un billet avec votre JR pass en poche et tout roule
  • réserver un train JR gratuitement à l’avance. A priori la plus part du temps il n’y a pas besoin de réserver de train, sauf pendant la golden week (une grosse période de vacance pour tous les japonais fin avril/début mai sur une semaine voir deux parfois quand il y a des ponts qui tombent bien mais aussi fin décembre début janvier). Mais pour plus de sûreté, ou si vous avez des impératifs au niveau des horaires, vous pouvez passer au guichet et réserver vos billets sans frais supplémentaires, pour être sur d’avoir une place. Vous n’aurez encore une fois pas un centime à débourser.

Il existe aussi une class green qui est l’équivalent d’une première classe, pour quelques euros (non négligeables) en plus vous aurez accès donc au wagon ‘green’ qui sont plus spacieux (sachant que les trains japonais sont souvent plus classieux que les notre ^^) et qu’ils sont généralement moins bondés. Pour cela vous devez prendre un JR Pass green au près de votre agence.

Des retours que j’ai pu lire ici et là la class green n’est vraiment pas obligatoire pour voyager tranquillement au japon.

osaka et sa ligne jr

osaka et sa ligne jr

Je peux aller partout avec ?

Oui et non. Oui car le réseau JR est immense il y a souvent plusieurs gare dans les villes suivant la compagnie, et les gares JR sont vraiment bien implantées. Non car certaines villes n’ont pas de gare JR ou alors le trajet est beaucoup plus chaotique (pleins de changement alors qu’un train direct existe chez une autre compagnie). Mais dans l’ensemble vous arriverez quasiment toujours à vous déplacer avec.

Le pass comprends donc les lignes de train et shinkansen (hors ceux que je vous ai déjà cité), certaines ligne intra-muros dans les grandes lignes (comme la Yamanote de Tokyo ou bien encore le monorail qui relie l’aéroport d’Haneda au centre de Tokyo), parfois des réseaux de bus et même des ferry (un des ferry reliant l’île de Miyajima à Hiroshima par exemple appartient à la société JR)

Du coup comment s’y retrouver dans toutes ces compagnies ? Le plus simple c’est d’utiliser ce site : hyperdia.de. Je vous en parlerai en détail dans un prochain billet, mais en gros il permet de planifier ses déplacements au japaon. Vous pouvez calculer le prix, les temps de trajet, les changements, les gares entre chaque villes, demander d’afficher uniquement les trajets possible compris dans un JR Pass etc. C’est vraiment la bible du voyageur au japon et pas que pour le train vous pouvez aussi prévoir vos trajets en métro dans les différentes villes japonaises ! Rien à voir avec le site de la sncf là c’est vraiment la rolls pour préparer son voyage, il y a même les quais qui sont affichés !

Il y a deux trois petites choses à savoir pour l’utiliser pleinement et je vous en parlerai très bientôt !

On peut rejoindre Kyoto d’osaka pour 500 yens seulement sans jr pass

On peut rejoindre Kyoto d’osaka pour 500 yens seulement sans jr pass

Le JR Pass est-il indispensable ?

Attention comme je le disais on lit souvent des articles qui glorifient à outrance ce système. Alors c’est vrai, ne le cachons pas, que dans beaucoup de cas il est très rentable de le prendre. Dès que vous commencez à faire des trajets entre grande ville, le JR Pass peut être rentabiliser facilement, si vous faites par exemple un Tokyo-Kyoto en aller retour. Mais il ne faut pas non plus se jeter dessus aveuglement, je vais vous prendre mon exemple personnel.

Au tout départ n’ayant aucune idée du coûts des transports je m’étais dit, au vue du coté pratique, que j’allais prendre 2 JR Pass, restant 5 semaines, je comptais en prendre un de 2 + un autre de 3 semaines. L’addition se montait tout de même à 771 euros.

Puis j’ai utilisé le super outil hyperdia.de, dont je vous ai parlé, et j’ai regardé en détail le coût de ceux-ci. Au final je me suis rendu compte que prendre deux pass n’étaient pas du tout rentable.

Dans mon itinéraire, en activant mon pass que le deuxième weekend de mon arrivée je peux faire de sacré économie (plus de 200 euros) tout en simplifiant mes trajets, je vous explique !

J’activerai donc mon passe quand je quitterai Tokyo en direction de Fukuoka, au final je pourrais en profiter 2 semaines, et ça tombe bien c’est pendant ces deux semaines que je vais faire le plus de shinkasen (qui est souvent le plus coûteux comme pour nos tgv)  : tokyo>fukuoka>hiroshima>miyajima (oui le ferry est compris dans le prix du jr pass !) > okayama > kurashiki > onomichi > okayama > osaka > nara > otsu/hikone

Le reste du temps je serais donc :

  • La première semaine sur Tokyo intra-muros : le JR Pass est pratique pour la yamanote mais il y a d’autres métros (beaucoup même) et on peut soit prendre des oneday pass qui peuvent revenir, si on se débrouille bien, à 500 yens jours. Ou bien payer ses trajets avec une IC card (un genre de moneo/carte orange, qu’on recharge et qui permet de payer ses trajets sans sortir d’argent ou d’acheter des tickets à chaque fois) si vous ne comptez pas faire beaucoup de trajet en transport en commun.
  • A la fin de mon activation de mon pass je serais dans la région d’Osaka. J’aurai pu profiter tout de même de faire les trajets Nara et Hikone/Otsu avec mon jr pass avant qu’il se termine. Ensuite j’ai prévu beaucoup d’aller retour sur Kyoto. A la base je pensais donc faire mes aller-retour Osaka/Kyoto en jr pass (30 minutes de gare en gare compris dans le JR Pass + 15 minutes pour aller à mon hôtel en métro à Osaka qui n’était pas compris dans le JR Pass). Oui mais voilà sans JR pass au final, avec un budget de 1000 yens en transport par jour environ, je peux prendre le métro qui est juste en face de mon hôtel, et qui va directement à Kyoto (sans changement) en 50 minutes et qui à l’avantage (contrairement à la gare de Kyoto) de me déposer dans les quartiers stratégiques. Alors qu’en passant par la gare j’aurai du marcher 30 minutes ou prendre un bus en plus.
  • Les autres trajets que je comptais faire à partir d’Osaka n’étais pas forcément disponible en JR pass (Yoshino par exemple) du coup le jr pass n’est pas vraiment obligatoire. Pareil sur Osaka il y a bien des stations JR pour se déplacer dans la ville mais ce n’est pas aussi pratique que de prendre le métro. Du coup je pensais prendre des tickets de métro en plus de mon jrpass.
  • Pour ma dernière semaine par contre je vais devoir payer un trajet en shinkansen Osaka-Kyoto (compter 15 000 yens) et je vais reprendre des oneday pass pour le métro de Tokyo

Au final en faisant le calcul global, là ou deux pass me coûtaient 771 euros, pour les mêmes trajets, en prenant qu’un pass 2 semaines, je vais faire environ 230 euros d’économie !

Et tout ça en me facilitant la vie, par exemple pour les trajet Osaka Kyoto, avec le métro juste devant mon hôtel qui me dépose directement dans les quartiers touristiques sans changement. Ou bien sur Tokyo, en regardant les trajets pour aller de mon appartement jusqu’à Shibuya ou Shinjuku avec le JR Pass il m’aurait fallu 40 minutes pour s’y rendre avec la Yamanote, alors qu’avec le métro j’ai des lignes plus directs qui ne mettent que 20 minutes !

Je vous conseille donc de bien planifier votre voyage et calculer via hyperdia.de pour voir si vos trajets méritent ou non un JR Pass. Pour vulgariser, si vous comptez bouger souvent et beaucoup dans tous le japon le JR Pass est indispensable et vous fera faire de sacré économie tout en ayant un coté pratique (pas d’achat de billet sur place etc). Mais si vous stagnez une semaine dans une ville comme Osaka ou Tokyo alors là vous pouvez surement faire l’impasse, les pass locaux de métro seront surement plus rentables.

Pour en savoir plus sur le JR Pass :