Depuis quelques temps je suis en pleine dépression, enfin plutôt mon banquier est en pleine dépression. Car oui depuis deux ans environ acheter au japon pour nous autres petits européens est plutôt rentable.

C’est un sport que je pratique régulièrement (les facteurs de la poste en sont témoins) et avec un taux de change qui a culminé à 1euros = 155 yens on peut dire que c’était un peu la fête du portefeuille !

Oui mais voilà grâce à nos amis grecques, ainsi que la BCE, le monde merveilleux de l’acheteur compulsif est en train de s’effondrer. Alors qu’en décembre on était à 1 euros pour 145 yens en moyenne, et que je commençais à me dire que j’allais changer mes euros en yens pour mon voyage, ma flémite habituelle m’a gagné et j’ai remis ça à plus tard…

Riche idée vue que depuis l’annonce de la bce, le taux à dégringolé pour passer en quelques jours à 132 yens pour 1 euros… Bon vous me direz 132 à 145, l’écart est pas gigantesque ça vaut pas une dépression quand même… Sauf que ceux qui étaient bon en math à l’école on vite compris mon désarrois… par un simple petit calcule rapide j’ai déjà perdu environ 500 euros sur mon voyage avec cette légère différence en l’espace d’un mois.

Oui 500 euros mon ami, ça en fait de la pute de luxe, du 4×4 et des mochis (surtout des mochis au final)

Du coup dans un élan de panique caractérisé et non rationnel, je squatte les sites de cours du yens en intraveineuse depuis 2 semaines. Et j’ai décidé de ne pas totalement parier sur le monde merveilleux de Disney, qui verrait une remontée spectaculaire du yens par rapport à l’euro d’ici mon départ !

Je suis donc allé samedi dernier à la pèche aux billets, et pour cela il y a plusieurs méthode.

La plus efficace c’est les pied ! Oui se déplacer dans les échoppes qui jouent à échanger les monnaies reste la meilleure solution, et pour cela à paris on est bien loti, il y a de quoi faire.

Ne faites pas attention au super message sur les sites de changes qui vous expliquent que c’est plus rentable de les prendre en ligne que d’aller dans leurs agences… c’est peut être le cas pour certaines mais si vous cherchez vous pouvez trouver largement mieux qu’en ligne !

C'est là que j'ai trouvé le meilleur taux

C’est là que j’ai trouvé le meilleur taux

J’ai donc écumé quelques comptoirs, mais les rumeurs du net étaient plutôt fondées : la bonne adresse reste Merson rue de vivienne à coté de la bourse. C’est là que j’ai trouvé le meilleur taux de change du jour, et de loin pour le coup ! Elle était quasiment au même niveau que le taux de change officiel ce qui n’est pas du tout le cas avec les sites les plus connus.

Ma problématique par contre, c’est que j’avais totalement oublié l’histoire de limite de retrait dans les DAB : ma banque me limite à 800 euros. Résultat je n’ai pu retirer que 900 (non je n’ai pas triché mais j’avais un peu de liquide sur moi), sachant que je compte amener avec moi 3000 euros (en yens pour ceux qui ont du mal à suivre), vous comprenez que je ne suis pas prêt de quitter les sites présentant les cours ^^.

J’ai donc pu récupérer 119 000 yens (pour mes 900 euros) et il faudra que je refasse une virée dans 2 semaines environ, le temps que je retire le reste de l’argent. Je vais peut être jouer un peu avec la chance d’une remontée (ou pas là je décide de rien du tout)

Certains se demanderont peut être “mais pourquoi se faire chier tu peux pas payer avec ta cb comme tout le monde ?”. Et bien sache michel, qu’au japon la cb n’a pas vraiment le vent en poupe et qu’on paye beaucoup en liquide (dans certaines de mes réservations d’hôtel par exemple je n’ai pas du tout le choix c’est liquide obligatoire). Et c’est pareil dans la vie de tous les jours, les japonais ne sont pas des coutumiers de la cb. Pour preuve leur pass pour les transports (qui sert aussi à payer dans les combinis sa bouffe ou ses factures) ne peut se charger qu’avec des billets. Là ou à Paris vous achetez votre carte orange avec votre cb, là bas on met du liquide sur sa carte de transport pour la recharger. Alors attention ça ne veut pas dire que la cb est inutilisable, mais on va dire que ce n’est pas dans leurs habitudes et que vous ne pourrez pas l’utiliser partout.

Pour un mec comme moi qui n’a jamais de liquide sur lui, j’ai décidé d’être un bon vivant (et donc prévoyant).

De plus je ne sais pas quelle sera la situation au japon en mars et en avril, peut être que ça sera largement pire que le taux de change actuel, et que j’aurai bien fait de partir avec tant de liquide. Ou pas…. Autre petite chose, Il ne faut pas oublier les commissions que prennent les banques quand vous faites des retraits à l’étranger.

Quand on cumule tout ça je pense que la solution liquide au japon n’est pas forcément idiote.

Si vous n’avez pas envie de vous balader avec pleins de liquide, ou si vous habitez en province (ça arrive même au meilleurs d’entre nous), il y a toujours la solution internet. Il y a plusieurs comptoirs qui proposent d’acheter, ou vendre, des devises en ligne. Là aussi j’ai écumer un peu les forums et fait plusieurs tests, et en ce moment le plus efficace est de loin Yes change.  Alors il est moins rentable que Merson, j’aurai perdu en gros 10 euros sur une transaction de 1000 euros, mais j’en gagnait 10 euros sur son autre concurrent direct qui permettait d’acheter en ligne.

Par contre le désavantages c’est qu’il y a des frais de port, qui du coup rendent la chose moins rentable pour les non parisiens. Pour les tête de chiens (où tête de veaux c’est comme vous préférez),  on peut aller récupérer son argent dans leur boutique physique, qui n’est pas loin de la concorde, du coup là ça devient rentable (mais moins que Merson donc quitte à se bouger autant aller à Merson)

Il y a plusieurs sites qui proposent des yens, je n’ai pas pris en compte les frais de port dans mes calculs donc peut être qu’un autre sera meilleur que Yes change, mais si vous êtes sur paris il ne faut pas réfléchir trop longtemps et plutôt opter pour la petite balade vers bourse et opéra et comparer les différentes échoppes.

A savoir que chez Merson il n’y avait pas de commission (il faut faire attention certaines parfois rajoutent une commission de 3 à 6 % en moyenne), à vrai dire vue le taux de Merson, sans commission, je me demande comment il s’y retrouve par rapport aux autres. Si j’enlève Yes change sur 1000 euros j’aurai eu 20 euros de différence avec les concurrents… Du coup sur 3000 ça m’aurait fait tout de même 60 euros c’est pas négligeable.

Donc comparez bien avant d’acheter chez le premier venu !

Pour finir voici quelques liens qui pourront vous aider : 

pour connaitre le taux de change officiel yen – euro : XE.com

un site pour comparer les différentes offres en un clique: bureau-change.fr (ça vous permet de vous donner une première idée mais je vous conseil de faire les calculs sur chaque site spécifique)

les sites pour échanger ses euros :