J'ai testé pour vous : le café bouillu
le lieux est magnifique surtout la salle à l'étage
le prix ne va pas du tout avec le contenu de l’assiette trop basique ni raffinéles serveurs trop snob, une horreur
0.3Note finale
Avis des lecteurs 0 Avis

Enfin on m’a traîne plutôt au café bouillu, il faut dire que je n’avais pas d’envie spéciale ce soir là  niveau resto, alors j’a suivi l’idée de mes camarades de tester ce restaurant qui a des critiques dithyrambiques sur différents sites.

Après pourquoi pas si on y mange bien je suis toujours partant.

Le café Bouillu se trouve au 9 rue de l’école de médecine (dans le 6ème) , tout près de la place de l’odéon (je suis passé des milliers de fois devant ce resto sans m’attarder devant). A l’intérieur c’est très classe, la déco est soignée, on pourrait presque se sentir vraiment bien si l’ambiance des serveurs n’étaient pas trop guindée.

Niveau serveur justement on est dans le proute proute qui te prends de haut sous ses faux airs distingués. Le genre qui perso m’insupporte assez rapidement. On a eu deux serveurs, un qui devait être nouveau, un peu perdu, mais sympathique au demeurant, et un autre qui avait une meilleure assise, mais pédant à souhait. C’est vraiment pas ma came en tout cas, on sent vraiment le serveur qui va te juger suivant le costume que tu portes et dont l’argent et le prestige l’intéresse plus que la qualité de service.

Et le plat ? Pour ma part j’ai pris un Paris-Tokyo, je ne savais pas exactement ce que ça allait être mais le nom me plaisait bien… mais au final j’ai été assez déçu. Comme souvent dans ce genre de restaurant la quantité n’est pas au rendez-vous, mais bon ça je m’y attendais. Mais pour un plat à 35 euros j’espérais quelque chose de plus goutu, j’ai déjà mangé de la viande de boeuf bien meilleur dans des petites brasseries cheap… tout ça pour ça…

En plus niveau originalité on repassera, ce n’était pas mauvais, c’était bon même, mais rien qui transcendent les papilles, même la présentation laissait à désirer, visuellement il n’y avait rien de renversant dans l’assiette.

cafe-bouillu-devanture-240c5

Encore une fois ce n’était pas mal présenté, mais pour 35 euros je m’attendais à voir autre chose que des tranches avec du riz dans un ramequin…

Alors le cadre est vraiment sympa, la décoration est cool (bon même si y a eu quelques petits moments bizarre dans la soirée, comme ce moment où la musique a été coupée pendant une dizaine de minute, de même pour la lumière tamisée, on s’est retrouvé avec de la lumière, on a cru qu’on nous mettait dehors comme lorsque un bar tente de vous faire comprendre qu’il faut pas rester là qu’ils aimerait bien se coucher…. il était 22h… mais tout est revenu 5 minutes plus tard, ça peut arriver)

Soyons francs,  je ne suis pas convaincu par ce restaurant,  certes le cadre est agréable, mais la cuisine est quelconque, pour un plat à 35 euros je m’attendais à plus de gout et de créativité, je préfère largement manger un bon pavé qui a du goût à 20 euros à la petite périgourdine à quelques mètres plus loin dans la rue des écoles.

Je parle sous l’aval de mes comparses de ce soir là, qui eux aussi n’ont pas été subjugué par leurs plats respectif. Bref une réputation très surfaite pour ma part il y a largement mieux pour manger dans le coin.

J’ai un peu l’impression que la bonne réputation vient du coté bobo de l’endroit, les même qui s’extasiaient de leur sorties au Bario latino il y a des dizaines d’années, ou qui ne juraient que par le bouddha bar… on y va plus pour être à la mode que par plaisir.

Je n’en garderai pas un bon souvenir et peu de chance que j’y retourne où que je le conseille, si vous êtes dans le coin je vous promets que vous mangerez largement mieux sans trop de difficulté ailleurs, vous pouvez passer votre chemin les bons restaurants ne manque pas dans le quartier.

Après tous les goûts sont dans la nature mais en tout cas je n’ai pris aucun plaisir dans ce restaurant pour ma part.