Ano Natsu de Matteru : de belles vacances en super 8
Histoire touchante et personnage attachant ça sent bon les vacances d'été
La moitié de l'animé est un peu plat, l'histoire prends du temps avant de démarrer
3.7Note finale
Avis des lecteurs 0 Avis

Ano Natsu de Matteru, est le premier animé orienté comédie romantique que j’ai regardé depuis que ma curiosité est revenu sur l’univers de la japanimation (et comme vous avez pu le voir dans les critiques je commence a en avoir vu un bon paquet depuis).

Mais pour une fois je ne suis pas trop en retard, c’est un animé qui est sortie en début d’année (qui fait 12 épisodes seulement) et ça se voit dans la qualité de sa réalisation. J’ai été véritablement bluffé par l’image, les dessins sont vraiment soignés, on a l’impression d’être en vacance en regardant cet animé, l’ambiance est réalisé à la perfection.

Les images ne rendent pas forcément honneur à la qualité graphique qui ressort de la série

Les images ne rendent pas forcément honneur à la qualité graphique qui ressort de la série

Concernant l’histoire elle est assez basique au premier coup d’oeil (une comédie romantique me direz-vous).  Une extraterrestre se retrouve à se poser en catastrophe sur terre, et dans sa chute elle percute un jeune étudiant Kaito Kirishima. Celui-ci est un vidéaste amateur qui adore utilsier sa camera 8mm sans trop savoir pour l’instant quoi filmer.

Suite à l’incident, Kaito n’aura plus aucun souvenir mais se retrouvera a héberger une nouvelle étudiante, un peu perdue, Ichika Takatsuki (la fameuse extraterrestre) chez lui alors que sa grande soeur avec qui il vit part pour quelques semaines à l’étranger.  De là va naître une histoire d’amour, agrémenté bien entendu des fameux triangles amoureux entre eux et les personages secondaires. Et des déçus il y en aura, car chaque personnage est amoureux d’un autre qui  lui est forcément amoureux d’un autre qui ne le regarde même pas. (du grand classique de ce coté là)

L’originalité de cette histoire d’amour tient principalement sur l’origine de Ichika Takatsuki qui au fil des épisodes enrichira un peu plus l’intrigue.

3_large
Cette bande de six amis profitera de l’été pour tourner un petit film  et se retrouver le plus proche possible de l’être aimer. Au passage un petit coup de coeur pour le personnage de Remon Yamano, qui a un rire extraordinaire que j’ai adoré, et  qui dénotera pendant tout l’animé et révélera sa part de mystère dans le dénouement de l’histoire, personnage vraiment bien trouvé.

Comme je vous l’ai dit un peu plus tôt on peut saluer la technique de l’animation on a vraiment l’impression d’être en plein été et de profiter des vacances au maximum. Les couleurs sont chaudes et vives, c’est vraiment agréable à regarder et même si l’histoire avait été quasi inexistantes je pense que j’aurai apprécié regarder cet animé juste pour sa réalisation aux petits oignons.

Ce qu’on pourrait reprocher au final c’est peut être la mise en place tardive de l’histoire il faut environ attendre les deux tiers de la série avant de rentrer dans une intrigue un peu plus poussée que les fameux triangles amoureux plus que convenus.

Mais la fin tient toutes ses promesses avec une progression dans les différentes trames de l’histoire. Quelle soit amoureuse, ou bien sur le coté ‘ma copine est une E.T.’, et là on commence à atteindre un très bon niveau ! Les relations entres les personnages sont de plus en plus touchantes, l’émotion se fait de plus en plus ressentir jusqu’au final qui peut dénoter avec les comédies romantiques classiques avec leur fameux happy end.
Ano-natsu-de-matteru-pmpmpm
A vrai dire, c’est ce que j’apprécie dans les animés japonais, contrairement à un blockbuster américain ou les happy end convenus sont de mises, dans la japanimation rien n’est tout rose et Ano Natsu de Matteru n’échappe pas à la règle, le dernier épisode ayant réussit à me décrocher ma petite larme même.

Et ma note dans tout ça : un bon 8/10, car même si l’entrée en matière est un peu convenue, et que l’histoire au départ ne sorts pas vraiment des sentiers battus, la fin quand à elle ratrappe totalement les manques du début.

Quand à la réalisation au niveau des dessins et de l’animation est quand à elle une vraie petite merveille pour les yeux. On rentre totalement dans l’ambiance de l’animé, une vraie belle réussite pour ma part.

Les + :  des décors parfaitement bien dessinés, une réalisation parfaite, un bel animé au niveau de l’esthétisme. Une histoire touchante sur la fin et des personnages attachants

Les – : le début est un peu plat au niveau de l’histoire l’animé ne faisant que 12 épisode il faut bien attendre 5/6 avant que la trame s’étoffe vraiment c’est un peu dommage

Pour finir sur une petite anecdote, apparemment d’après ce que j’avais pu lire sur internet cette série aurait une liaison avec une autre assez connu mais que je n’ai pas encore vu ‘Onegai Teacher’ dans son dénouement et sur un personnage qui serait récurent et qui pourrait expliquer certaines choses de la fin de Ano Natsu de Matteru à voir donc !

Et cette fois ça sera un trailer pour conclure cet article