J’avais pas mal préparé mon voyage avant de partir, je suis le genre de type qui aime bien planifier les choses, sans pour autant les suivre après ensuite… mais en ayant préparé un minimum ça permet de ne pas passer à coté de chose sympa à faire.

Et dans la liste des choses que j’avais envie de faire au japon il y avait le match de Baseball.

Le Baseball du dimanche

Dès le début j’ai été gâté, car lors de ma première journée, en me dirigeant vers la Tokyo Sky Tree, je suis tombé par hasard sur des gens qui étaient en train de se faire une petite partie juste à coté du fleuve Ara-kawa. C’est là que j’ai fait mes premières photos en restant 30 minutes sur place à les voir jouer.

Je vous conseille de vous balader dans les universités, ou de vous perdre dans les petites rues de Tokyo, le weekend vous tomberez forcément sur des matchs amicaux et c’est une ambiance plutôt plaisante.

tokyo-baseball1

Un match de quartier en plein Tokyo

Ce match auquel j’ai assisté m’a tout de suite mis dans l’ambiance de mes vacances ! Mais bon soyons sérieux, à la base je voulais surtout assister à un vrai match dans un stade bondé !

Je ne connais pas grand chose au Baseball à part les règle de base, il faut dire que ce n’est pas vraiment un sport médiatisé par chez nous en France. Mais à choisir entre le sumo, le foot et le baseball j’ai préféré le coté exotique du Baseball (certes moins exotique que le sumo j’en conviens !).

Où et quand puis-je voir un match de pro

Pour ça déjà il faut choisir une ville avec une grande équipe. Vous avez l’embarra du choix, les principales villes japonaises ayant au moins une équipe professionnel :

  • Chiba Lotte Marines (Chiba)
  • Fukuoka SoftBank Hawks (Fukuoka)
  • Hokkaido Nippon Ham Fighters (Sapporo)
  • Orix Buffaloes (Osaka / Kobe)
  • Saitama Seibu Lions (Tokorozawa)
  • Tohoku Rakuten Golden Eagles (Sendai)
  • Chunichi Dragons (Nagoya)
  • Hanshin Tigers (Nishinomiya / Osaka)
  • Hiroshima Toyo Carp (Hiroshima)
  • Tokyo Yakult Swallows (Tokyo)
  • Yokohama DeNA BayStars (Yokohama)
  • Yomiuri Giants (Tokyo)
tokyo-baseball-2

Homme et femme jouaient ensemble

Autre chose à prendre en compte, les dates de championnats. Quand j’y étais le championnat venait tout juste de commencer. Vous pouvez voir des matchs de fin mars à jusqu’à fin septembre pour la saison régulière. Pendant la période des playoff c’est un peu plus compliqué, car si la ville que vous avez choisi n’est pas qualifiée et bien ça sera loupé !

Mon choix : les Fukuoka Hawks

Pour ma part j’ai choisi d’aller voir un match à Fukuoka, les champions en titre, qui commençaient leur saison. Et à priori j’ai du leur porter chance (oui ne soyons pas humble) car ils ont fini champion en 2015 aussi ! Bravo aux Hawks, oui je suis devenu supporter depuis, on est un peu obligé de se prendre au jeux au vue de l’ambiance.

Pour acheter mon billet j’ai commencé par regarder sur internet, sur le site officiel qui a un espace en anglais, mais hélas c’était assez confus… j’ai cherché sur d’autres sites mais acheter des places avaient l’air un peu compliqué.

En cherchant un peu, j’ai pu voir qu’on pouvait facilement acheter des places directement au stade. J’ai donc opté pour cette option, même si mon niveau japonais est très basique. Je sais faire quelques structure de phrase, compter, et commander des choses, ce qui devaient être suffisant…

J’ai déjà regardé le calendrier, il y avait un match quasiment tous les jours quand j’étais à Fukuoka. J’ai donc choisi une journée (en fait je devais y aller la veille mais j’avais mal vue c’était un jour sans match ^^).

Pour vous rendre au stade des Hawks, vous pouvez prendre un métro (il n’y a pas beaucoup de ligne de métro à Fukuoka c’est assez simple à gérer), puis suivre la foule à la sortie du métro… bon je vous conseille tout de même d’avoir regardé sur une carte le trajet du métro au Fukuoka Japan Yahoo Dome.

Ce n’est pas bien compliqué et il faut compter une dizaine de minute de marche. Le stade est facile à reconnaître c’est un grand dôme prêt de la plage et non loin de la tour la plus connu de la ville, la Fukuoka Tower.

fukuoka-dome-1

Le stade de baseball de Fukuoka qui donne sur l’une des plages magnifique de la ville

L’ambiance au stade

Une fois sur place, une chose m’a beaucoup choqué : le publique. Ayant fait quelques matchs de football en France et de Rugby je suis habitué à voir des gros lourds dans l’ensemble (dans les deux sports, le rugby n’est pas mieux que le foot même si c’est le crédo principal des suporters), souvent des hommes, pas très fins dans une ambiance qui n’est pas tout le temps “secure”.

Là c’était tout le contraire, il y avait de tout ! J’ai croisé des couples de petits vieux qui allaient supporter leur équipe, des bimbos en bande (que tu ne verras jamais dans un stade en France) équipées d’écharpes et de casquettes… Des ados, des amoureux, bref tout age, tout style ! Tout le monde se mélange dans une bonne ambiance, c’est vraiment un choc comparé aux grandes compétitions en France…

Une fois le ticket en poche, j’ai pu entrer dans le stade facilement, les indications étaient aussi un peu en anglais (pour la porte et le numéro de place) et là ce fût encore un choc. A peine installé j’ai vue tout un stade sortir son repas ! J’ai cru être arrivé dans un pique nique géant ^^. Comme d’habitude les japonais étaient super bien équipés, pour faire leur repas dans la joie et la bonne humeur.

Le stade n’étaient pas totalement plein (on était un lundi en fin d’après-midi), mais il y avait de l’ambiance, à coté de moi j’avais une famille et de l’autre coté une otaku du baseball, la fille un peu taciturne qui notait toutes les actions sur un petit carnet… elle faisait un peu peur mais était marrante à observer.

Pendant le match elle s’est même endormie sur mon épaule, un sport national qui normalement se pratique dans le métro…

Au nvieau de l’ambiance il y avait des kops de supporters qui faisaient du bruit, et je n’ai pas vue les 3H30 passé ! Car oui une chose à savoir c’est qu’un match de baseball ça dure longtemps ! Mais même si vous ne comprenez pas tout vous allez vite être pris dans l’ambiance et puis c’est sympa de pouvoir observer les japonais, si vous êtes curieux ça va surement vous plaire.

fukuokawin

Lacher de ballon pour célébrer la victoire des Hawks

A la fin du match alors que mon équipe (bha oui) mettait une rouste à son adversaire, il y a eu un lâcher de ballon de la part de tout le public du stade, c’était assez marrant. Bien entendu il y a de la pompom girl, des musiques d’ambiance bref c’est totalement américanisé !

Combien ça coûte ?

Mais avant d’assister au match, c’est direction les caisses. Il n’y avait pas de queue et c’était assez simple à comprendre.

Par contre arrivé devant la caissière ce fut plus compliqué… elle a bien compris ma demande en japonais, je lui ai juste dit que je voulais un ticket pour le match. Mais quand elle m’a demandé de choisir ma place… n’y connaissant rien en baseball je ne savais pas vraiment où était les bonnes places etc… mais bon on a réussi à se comprendre et pour seulement 25 euros j’ai eu une très bonne place proche du terrain juste à coté de l’action…

Ça aussi c’est quelque chose dont je m’attendais pas, j’avais prévu un budget de 60 euros pour le match en me disant que j’aurai surement une place pas top… Au final ça m’a vraiment rien coûté et il y avait des places vraiment pour pas cher. La plus cher que j’ai vue était à 60 euros…

Quand je compare avec ce que je pouvais payer à Gerland ou Bien au stade Vélodrome on est a des années lumières… Bon après il faut dire qu’il  y a une tonne de match, pour les vrais fans qui ne loupent pas un match ça doit douiller 🙂

SIivous voulez repartir avec des souvenirs, ça ne sera pas compliqué non plus, à l’intérieur ainsi qu’à l’extérieur il y a des boutiques géantes pour acheter tout ce qui est imaginable à effigie des Hawks.

Pour la bouffe c’est pareil, il y a tout ce qu’il faut dans les travers du stade. Je plains les jeunes demoiselles qui font les aller-retours dans les travées avec leur fût de bière dans le dos qui n’arrêtent pas pendant 3h !

Personnellement je me suis pris une petite bière au couleur des Hawks à l’une des demoiselles, pour profiter du spectacle. Encore une fois avec quelques phrases clefs vous pouvez commander à boire.

Par contre ne comptez pas trop sur l’anglais pour commander, ce n’est pas forcément le fort des japonais.

fukuoka-hawks-baseball-16

A gauche de la photo, elles ont en du courage pour monter ces marches pendant 3h avec le sourire

Toujours dans le choc culturel, les demoiselles, à chaque fois qu’elles redescendaient une travée, s’inclinaient devant le public avant de remonter les marches pour proposer de la bière… Ce respect et ce sens du service est vraiment appréciable au japon… on est à des années lumières de la France.

En conclusion, on y va ou pas ?

Au final j’ai vraiment adoré, et je ne regrette pas d’avoir baragouiner quelques mots en japonais pour aller voir un sport que je ne connais pas très bien.

C’était une expérience vraiment sympathique et qui change de l’ordinaire et contrairement au sumo, je pense, il n’y avait pas de touriste j’étais donc en plein coeur d’un loisir 100% japonais.

C’était vraiment agréable de participer à cette fête, en tant que touriste c’est forcément dépaysant. Si je devais le refaire, je le referai sans hésiter et si j’avais qu’une chose à dire : allez les Hawks ! (j’ai encore la petite musique dans la tête qui tourne en boucle dans le stade ^^)

Les choses à savoir :

  • Vous pouvez facilement acheter vos billets à la billeterie du stade, préparer juste votre phases pour dire ‘un billet s’il vous plait’ et du liquide !
  • On peut rentrer dans un stade de baseball avec son reflex, contrairement en France on ne vous le confisquera pas
  • Un match de baseball dure longtemps donc pensez à acheter à manger
  • Les billets peuvent aussi s’acheter dans les 7eleven (konbini)
  • Cherchez les weekends les petits terrains de quartier c’est une ambiance sympa pour faire des photos
Quelques photos des Fukuoka Hawks et de Baseball à Tokyo