Ca y est c’est reparti ! Après mon voyage de 5 semaines en 2015 je repars en 2017 mais cette fois ci pour 3 semaines de plus !  Je vais poster bientôt mon itinéraire pour vous le présenter mais en attendant j’ai déjà mon billet d’avion en poche depuis cette semaine.

Qui dit billet d’avion, dit booker les hébergements, et je suis en plein dedans depuis vendredi.

Voici donc une série de trois articles où je vais vous parler de mes réservations :

  • dans la partie 1, je vais vous expliquer un peu ma recherche, et les problèmes que j’ai rencontré cette année.
  • dans la partie 2, je présenterai certains hébergements que j’ai déjà réservés à ce jour
  • dans la partie 3, je finirai avec les dernières villes que j’ai booké

Je pensais qu’avec mon expérience précédente du Japon la tache allait être easy, en effet j’avais vraiment adoré la chaîne d’hotel Daiwa Roynet, qui pour un prix vraiment cool (de l’ordre de 50 à 60 euros la nuit) fournissait des prestations de qualités (cf mon billet sur le sujet). Oui mais voilà, j’ai eu la mauvaise surprise de voir que les prix pratiqués par cette chaîne d’hôtel il y a un an ne sont plus du tout les mêmes… à titre de comparaison, à Osaka en 2015 le prix de ma chambre était de 60 euros, cette fois-ci pour la même période il est passé à 115 … quasiment le double… Je peux vous dire que mon budget, en voyant ça, faisait un peu la gueule !

J’ai donc du abandonner mon plan initial de réserver le plus souvent chez eux, sachant que mes bases arrières avaient quasiment toute un hôtel de la compagnie et toujours bien placés en plus. Je crois que le dieu d’internet (et de l’inflation) voulait que j’utilise booking pendant une bonne journée, il  a peut être des actions au Nasdaq.

Car oui quand je pars en voyage, j’aime bien le principe de la base arrière, c’est à dire rester plusieurs jours dans la même ville, en rayonnant autour d’elle, ce qui évite de déplacer ses valises tous les deux jours. Si on prends Osaka par exemple vous pouvez facilement visiter Kyoto, Nara, Himeji, Hikone, Kobe, Yoshino tout est à moins d’une heure (parfois c’est juste à 20 minutes même).

Pour ce nouveau voyage, j’ai donc encore ciblé plusieurs grosses villes que voici :

  • Kanazawa
  • Osaka
  • Fukuoka
  • Fukuyama
  • Nagoya
  • Tokyo

J’aurai donc 6 bases arrières pendant mes 8 semaines de voyages. 3 nouvelles et 3 que j’ai déjà visité, oui j’aime la parité même dans les voyages.

A savoir qu’en plus de ces 6 villes je vais surement passer une nuit à Nikko, Kurokawa onsen et peut être encore une autre ville dans les alpes japonaises mais je me tâte encore.

14156329_952300928212293_92369601_n

Je suis prêt pour partir… c’est juste dans quelques mois ^^

Mais venons en au fait : les logements. A la base je suis plus hôtel que airbnb pour ce genre de voyage. La solution airbnb a plein d’avantages, mais je vois quartes inconvénients majeurs par rapport à l’hôtel :

  • Le checkin/check out, ce n’est pas toujours le cas, mais parfois les loueurs ne sont pas forcément très arrangeant. Alors que dans un hôtel les histoires de check-in/out sont plus faciles à gérer quand on arrive tard le soir ou qu’on veut partir très tôt le matin. De plus le service de bagagerie est un avantage énorme au airbnb quand on est en voyage et qu’on bouge régulièrement.
  • Le ménage : alors oui la plus part des airbnb ont des frais de ménage compris dans la note, je sais que pour certains ça veut donc dire ‘pas besoin de passer l’aspi’, mais quand je pars de chez quelqu’un j’essaye de le remettre comme je l’ai trouvé. Du coup mine de rien tu peux facilement perdre quelques heures à ranger, nettoyer, alors qu’à l’hôtel le problème ne se pose pas. Et n’oublions pas que je suis un vrai gros flemmard !
  • Sur airbnb on est obligé de payer à l’avance, et l’annulation est beaucoup plus stricte que sur les sites comme booking, où on peut annuler gratuitement sans frais quelques jours avant la date, ce qui est fort pratique si on veut changer son parcours.
  • Et le dernier point qui est plus personnel, dans un hôtel je n’ai pas forcément envie d’y traîner, ça me sert à dormir, à me laver point barre. Alors qu’avec un bel appartement j’ai tendance à avoir envie un peu d’en profiter et de traîner dans l’appartement ce qui veut dire moins de temps pour la découverte de la ville.

Comme vous l’aurez compris, j’avais donc opté pour de l’hôtel continental pour ce voyage, avec juste un airbnb à Tokyo histoire de se faire plaisir dans un bel appartement.

Mais revenons à nos bon vieux hôtels, j’ai donc fait des recherches sur les sites habituels, booking (qui reste mon préféré au niveau des prix et de son ergonomie), hotels.com ainsi que les comparateurs, histoire de vérifier les prix de booking. Pour chaque ville je me suis fait une sélection d’hôtel dans ma fourchette de prix, ainsi que des airbnb pour comparer au cas où.

Comme la dernière fois je me donne un budget de 100 euros par jour pour les dépenses courantes (hotels, sorites, musées), mon but était donc de trouver des logements ne dépassant pas les 70 euros la nuit. Et comme je le disais précédemment, les prix ont vraiment augmenté par rapport à 2015 ! J’ai eu un un mal fou à trouver des hôtels bien placés, avec du charme, pour moins de 70 euros, alors que la dernière fois j’avais trouvé pleins de bon plans !

J’ai donc du revoir un peu mes exigences à la baisse, et surtout, j’ai eu un choix très limité au niveau des hôtels. Pour ce voyage mes principaux critères étaient les suivants :

  • Pas loin de la gare principal, j’aime être à 10/20 minutes max à pied de la gare. Pour ne pas rajouter trop de temps aux futurs excursions que j’ai prévu (n’oubliez pas c’est une base arrière ^^), car quand on voit qu’une ville à coté, est accessible en 1h en train c’est cool, mais si tu dois rajouter 45 minutes de métro en plus (x2 donc vue qu’il faut bien rentrer le soir) ça diminue déjà fortement ton temps de visite sur place.
  • Avoir une blanchisserie dans l’hôtel, je pars avec environs de quoi tenir 8 jours niveau vêtement, il faut donc que je puisse chaque semaine faire une machine. Et mon expérience précédente m’a démontré que trouver une laverie automatique n’est pas toujours simple. Heureusement au japon les hôtels ont souvent des machines à laver de disponible.
  • Ne pas dépasser les 70 euros environs par nuit.
  • Avoir une baignoire, bha oui chez moi j’ai une toute petite douche je ne vais pas bouder mon plaisir.
  • Que la déco de la chambre soit pas trop année 60, je sais bien qu’avec mon budget je ne vais pas avoir un truc super déco, mais j’essaye de trouver des chambres qui ont une gueule potable, même si j’y suis uniquement pour dormir.

Après une journée de comparaison j’ai déjà réussi à trouver des logements pour 5 villes. Il ne me reste plus que Tokyo dans les villes principales.

Mais comme je le disais j’ai du faire quelques compromis, rappelez vous mon argumentaire sur airbnb, je comptais m’en faire qu’un pendant le voyage… et au final j’en ai déjà 2 de réservés, alors que je n’ai pas réservé Tokyo pour le moment.  Je n’ai pas eu trop le choix à vrai dire, car dans certaines villes les prix étaient vraiment fous pour les hôtels j’ai donc du me rabattre sur les airbnb.

Les seuls alternatives étaient les guesthouse… j’ai vue des dortoirs au prix de 50 euros… c’est à dire au prix de mon super hôtel que j’avais à Osaka l’année dernière…

Mais bon au final pour l’instant je m’en tire plutôt pas mal avec une moyenne de 60 euros la nuit, j’ai juste fait une folie à Nagoya mais ça je vous l’expliquerais dans la partie 2 de cette article qui sera publié demain.

Dans cette deuxième partie on rentrera dans le vif du sujet avec la présentation de mes hébergements pour les villes de Kanagawa, Osaka, Fukuoka, Fukuyama et Nagoya.

A demain pour la suite !