Après les billets d’avions achetés ainsi qu’une partie des hébergements réservés, je vais vous présenter mon itinéraire pour ce nouveau voyage au Japon, mon deuxième donc.

Pour les curieux vous pouvez retrouver mon itinéraire de 2015, où j’avais passé un peu plus d’un mois sur place.

Cette fois-ci j’ai claqué tous mes congés et rtt pour passer 8 semaines complètes au Japon.

Pour ce nouveau voyage, ça a été difficile finalement de choisir, entre l’envie de découvrir de nouveau lieux et celui de retourner à certains endroits. 2 mois, finalement, ne sont pas de trop.

J’ai du faire pas mal de choix, j’ai bien réfléchi sur le trajet, j’ai du avoir 6 ou 7 versions différentes de ma road map, mais ça y est j’ai une idée assez précise de mon voyage.

Pour ceux qui ne me connaîtraient pas, et qui tomberaient sur ce poste en préparant leur futur voyage, je voyage en solo et c’est la deuxième fois que je vais visiter le pays , vous pouvez me poser vos questions, si je peux vous aider dans votre préparation de voyage ça sera avec plaisir.

A savoir que je suis du genre à bien préparer mon voyage, à planifier une road map précise etc, mais ça ne veut pas dire pour autant que je vais m’y tenir sur place.

Mais stop, maintenant direction l’aéroport !

avion

Départ le 07 Mars de Paris – Arrivée à Tokyo le 08 à 16h !

C’était pas ce que j’avais prévu initialement, à la base je pensais partir le weekend du 11, et faire 7 semaines sur place. Mais le prix des billets d’avion m’a fait rajouter quelques jours à mon aventure. Finalement je ne vais pas m’en plaindre (mon banquier par contre…)

Je pars donc un Mardi soir, en partant plus tôt du taf, j’embarqueras tranquillement pour un vol sans escale avec la compagnie ANA, que j’avais déjà prise l’année dernière.

J’arrive à Haneda, l’aéroport au Sud de Tokyo, plus proche du centre que Narita. Mais l’arrivée va être sportive, car en plus de récupérer les bagages, passer à la douane et faire son JR Pass, je ne devrais pas trop tarder pour aller à la gare de Tokyo et prendre un train vers Kanazawa. Car oui je ne fais que passer sur Tokyo, mon but étant de dormir le soir même sur la cote opposée dans les Alpes japonaises.

J’ai fait mes petits calculs ça devrait aller, le dernier train étant vers 21h ça parait jouable tout de même.

Du 09/03 au 11/03 : Découverte de Kanazawa (nuits à Kanazawa)

Arrivé la veille vers minuit, je pense que je ne me lèverais pas aux aurores pour visiter la ville, mais je me suis programmé 3 jours (peut être que 2 suffiront j’aviserai) dans mon premier camp de base.

La ville est  souvent comparée à une petite Kyoto, beaucoup même la trouve plus agréable car avec moins de touristes. J’avoue que c’est une destination qui me fait très envie le lieux a l’air vraiment jolie, et moi qui ne suis pourtant pas très musée, je suis enthousiaste à l’idée de me faire le musée d’art contemporain du 21ème siècle.

Comme je le disais, peut être que 2 jours me suffiront, dans ce cas là je verrais où rayonner : peut être le parc au signes près de Nagano.

toyama

12/03 : Escapade à Toyama (nuits à Kanazawa)

Je vous en parlais dans des articles précédant, j’aime le concept du camps de base, qui permet de rester plusieurs jours dans le même logement et faire des excursions dans des villes à moins d’une heure (parfois 2 soyons fous).

Et c’est le cas pour Toyama, qui est à 30 minutes en train de Kanazawa. Ce n’est pas la ville la plus touristique du japon, non c’est plutôt un point de départ vers des excursions comme la route alpine, une route bordé par des murs de neiges de plusieurs mètres. Cependant il y a l’air d’avoir quelques petites choses à faire sur place,  je me suis dit que passer une journée là bas pourrait être sympathique.

Je ne connais pas assez bien encore le coin, mais je sais qu’il y a un jolie château, qu’au loin on peut voir des montagnes enneigés et qu’il y a des spots à sakuras intéressants, mais il sera un peu trop tôt pour ça.

shirakawa-go

13/03 : on prends le bus pour voir les toits de chaumes à Shirakawa-go (nuits à Kanazawa)

Ce jour là, je prendrais un bus tôt le matin pour découvrir le petit village traditionnel classé au patrimoine mondial de l’humanité. Un village tout mignon, en pleine montagne, situé au cœur des Alpes japonaises qui me tarde de découvrir.

Il n’y a pas une tonne de bus, mais au vue des horaires il y a de quoi passer 8 bonnes heures sur place à se balader dans les rizières, et à travers les vieilles maisons traditionnelles, photos cool garanties !

osaka

Du 14/03 au 16/03 en routes vers Osaka ! (nuits sur Osaka)

J’ai longuement hésité à revenir sur Osaka me faire une base arrière, l’année dernière j’étais resté 14 jours sur place. J’avais eu le temps de visiter pas mal de coin autour, et je n’avais pas vraiment apprécié Kyoto à cause du grand nombre de touristes, qui ressemblait plus à une file d’attente de Disney Land qu’à une ville paisible et calme.

Finalement j’ai décidé de rester 8 jours sur mon camp de base à Osaka, j’ai envie de redonner une chance à Kyoto, je pense me garder 2 jours pour faire des coins que je n’avais pas eu le temps de faire en 2015.

Et je vais en profiter aussi pour me garder 2 jours sur Osaka, une ville qui n’est pas vraiment ma préférée en terme de visite mais que j’avais plutôt bien apprécié pour y séjourner.

J’aurais donc 2 jours et demi sur place consacré à Osaka, je me tâte à faire un Osaka Safari, car mon budget a pris un sacré coup cette année avec le taux de change yen/euros. On verra je ne me suis pas encore totalement décidé là dessus.

kyoto

Du 17/03 au 18/03 redonnons une chance à Kyoto ! (nuits sur Osaka)

Comme je le disais j’avais été déçu par Kyoto car il y avait vraiment trop de touristes. La ville est magnifique, mais c’est difficile d’en profiter quand il y a des centaines de personnes dans une toute petite rue devant un temple.

Il y a certains coins que je n’avais pas arpentés, je vais donc m’y risquer et peut être que la période sera plus calme que début avril. De plus j’aimerai beaucoup me faire le Kyoto Safari de Geoffrey, car j’adore ses photos, je le suivais avant qu’il rejoigne l’équipe des Safaristes. J’aimerai bien qu’il me présente Kyoto, peut être arrivera-t-il à me réconcilier avec la ville.

Mais là aussi il faut que je finalise mon budget pour savoir si je peux me permettre de faire le safari ou non.

otsu

19/03 : Otsu et revoir le lac Biwa (nuit sur Osaka):

En 2015 j’avais prévu de visiter Otsu, une petite ville au nord de Kyoto, et au sud du plus grand lac du japon : le lac Biwa. Finalement je n’avais pas pu le faire car j’avais trop traîné à Hikone qui se trouve elle aussi au bord du lac, et que j’avais adoré en passant, un des plus beau spot de sakura de mon voyage.

J’ai lu pas mal de choses sur Otsu, comme quoi c’était une ville pas très jolie, pourtant quand je m’étais renseigné j’avais vu des coins qui méritaient le coup d’oeil. Au départ je voulais même me faire le tour du lac Biwa et ne pas faire de stop à Osaka/Kyoto.

Finalement ça ne sera qu’un arrêt à Otsu, mais j’hésites encore un peu, en tout cas j’irai voir le lac Biwa ça c’est sur.

kurama

20/03 : Une petite rando entre Kurama et Kibune  (nuit sur Osaka) :

Là aussi c’est un plan que j’avais prévu dans mon ancien voyage que finalement je n’avais pas fait. C’est aussi au nord de Kyoto, une petite randonnée en forêt où on traverse un petit village, un temple et il y a même un onsen de disponible.

Ça remplacera pas mes envies de Yakushima, mais ça changera de la ville.

yoshino

21/03 : Yoshino la montagne aux sakuras aura-t-elle des sakuras ?  (nuit sur Osaka) :

Encore une excursion, mais cette fois-ci un peu plus lointaine, il faut compter environ 2h pour y aller. Là aussi j’avais prévu de le faire lors de mon dernier voyage mais j’avais finalement annulé sur place.

C’est une belle balade en montagne où on dénombre plus de 30 000 sakuras, par contre ça va dépendre du temps, sous la pluie je ne le sens pas trop. Et c’est vrai que si les sakuras n’ont pas encore éclos je ne suis pas sur que le spectacle soit si grandiose.

On verra sur place, de toute façon Osaka étant mon camps de base tout est modulable au niveau des dates, et j’ai des plans de secours. je visiterai bien Kobe par exemple.

fukuoka

Du 22/03 au 24/03: On prends le train direction le sud et Fukuoka  (nuits sur Fukuoka) :

Ah ! Fukuoka ! J’avais adoré cette ville lors de mon séjour en 2015, tellement adoré que j’avais annulé toutes les excursions de prévus autour pour profiter au plus de la ville.

Je me suis donc tout naturellement fait de la ville, la 3ème base arrière de mon voyage. J’ai prévu au total 3 jours et demi pour la ville en elle même, le reste sera consacré à la viste des villes que je n’avais pas fait la dernière fois.

Je pense retourner au Ohori koen où j’avais passé une journée magnifique, me refaire une balade sur l’une des immenses plage et surement l’île au fleur entre autre.

da

25/03 : en route pour une journée à Dazaifu (nuit à Fukuoka) :

Dazaifu est à moins  de 50 minutes de Fukuoka en train, c’est donc tout naturellement que je vais me faire une petite journée dans ce coin rempli de temple, de musée et de forêt.

Je l’avais lui aussi mis au programme de mon dernier voyage, mais comme souvent sur place j’avais changé mon planning.

C’est un peu l’équivalent de nikko pour Tokyo, et il y aussi un starbuck avec une architecture qui ouvre ma curiosité.

kumamoto

 25/03 : Dans la ville des tremblements de terre et des mascottes : Kumamoto (nuit à Fukuoka)  :

J’étais assez surpris de voir que la ville de Kumamoto n’était qu’à 30 minutes de Fukuoka en shinkansen, du coup j’ai sauté sur l’occasion pour me faire une journée visité la ville de Kumamon, la mascotte la plus célèbre du japon.

A la base je pensais devoir faire la ville en deux jours et dormir sur place, mais franchement 30 minutes de train c’est cadeau ! Ça évite de bouger les valises and co, alors je dis un grand oui pour les trains à grande vitesse ! Surtout qu’il y a des coins qui m’intéressaient à visiter autour, mais qui nécessitent une voiture pour vraiment en profiter. Donc une journée me suffira amplement je pense.

yanagawa

27/03 : Laisses les gondoles à Venise, y a les même à Yanagawa (nuit à Yanagawa) :

Là aussi on peut y aller en moins d’une heure, c’est une petite ville avec plein de canaux sur lesquels on peut circuler, baisser sa tête pour passer sous les ponts, et faire une paisible petite balade.

Je pense que la ville en elle même n’est pas fofolle, mais ça peut avoir son charme, quitte à ne pas rentrer trop tard et profiter un peu de Fukuoka en fin de journée.

kurokawa

Du 28/03 au 29/03 : Luxe, onsen et volupté dans le charmant village de Kurokawa Onsen (nuit du 28 : Kurokawa onsen / nuit du 29 : Fukuoka)

La dernière fois je l’avais annulé pourtant il me faisait vraiment envie ce magnifique petit village de Kurokawa Onsen. Un village avec plein de ryokan (auberge traditionnelle japonaise), perché entre les montagnes et avec une bonne dizaine d’onsen magnifiques à ciel ouvert, disponibles pour se prélasser.

Bon encore une fois je ne suis pas sur de le faire car le prix des ryokans a explosé (l’année dernière c’était 100 euros la nuit, et là pour le même ryokan/chambre c’est 175…). Ça m’a refroidit un peu, surtout que c’est plus le genre de coin où on va avec sa copine qu’en solo.

Si finalement ce n’est pas possible, je ferais peut être une escapade de deux jours à Nagasaki ou à Yufuin pour remplacer.

fukuoka2

30/03 : Fukuoka mon amour (nuit à Fukuoka)

Allez encore une journée à profiter des charmes de Fukuoka, traîner au Ohorikoen, aller voir un match de baseball, faire du shopping à canal city… tout est permis !

Mais je compte bien aussi découvrir des nouveaux aspects de la ville et me perdre dans les rues pour mieux apprécier le calme de cette grande ville de province.

yufin

31/03 : Une journée bien chargée à Yufuin (nuit à Fukuoka)

J’avais prévu de faire Yufuin dans la foulée de Kurokawa Onsen, et de ne pas rentrer  sur Fukuoka tout de suite. Faire 3 jours avec mon sac à dos uniquement d’affilés me semblait une très bonne option.

Mais après réflexion, je préfère me tenter l’aller retour dans la journée, qui est réalisable mais par contre il va falloir bien calculer, car il n’y a qu’un train direct dans la journée et le trajet dure 2h15.

Ca laissera que 7h environ sur place mais de ce que j’ai pu voir ça suffira si je n’y vais pas dans l’optique de faire des onsens, mais uniquement pour visiter la ville, et bien sur passer par la pâtisserie de Kiki la petite sorcière (oui elle existe bien là bas !)

onomichi-1

01/04 : On commence la remontée vers le nord par une journée à Onomichi (nuit à Fukuyama)

Début avril on quitte le sud et Fukukoa, direction Fukuyama, le temps de laisser la valise et de repartir tout de suite vers Onomichi (qui n’est qu’à 20 minutes en train).

J’ai déjà visité Onomichi, j’avais adoré cette ville à flanc de colline, qui donne sur la mer, l’ambiance était merveilleuse. Seul souci, il avait plu toute la journée ! J’aimerai bien retenter l’expérience au sec et avoir la vue dégagée sur les petites îles de la mer intérieur.

Mais pour l’instant je ne suis pas totalement sûr de mon planning concernant cette étape “base arrière Fukuyama”. J’hésite encore à remplacer pas mal de coins et peut être que mon passage à Onomichi sera remplacé par Hiroshima, ou autre chose.

hiroshima

02/04 : retour sur Hiroshima (nuit à Fukuyama)

Comme je le disais, je suis encore dans le flou, je ne sais pas encore si je vais visiter Hiroshima, Onomichi, ou une autre destination proche.

J’avais adoré mes deux jours de safari avec Yann des Hiroshima Safari, mais au final j’aimerai bien visiter tout seul la ville. Là dernière fois je m’étais fait guidé et laissé traîné sans trop regarder où on était, et c’était super !

Mais j’aimerai bien chercher par moi même et découvrir la ville par mes propres moyens. En même temps j’adorerai refaire un safari avec Yann, mais mon budget va vraiment pas me le permettre, mais la prochaine fois ça sera une priorité ! Si financièrement je le peux je vais privilégié les deux safaris que je n’avais pas fait Kyoto et Osaka comme ça j’aurai fait la complète ayant déjà fait celui de Tokyo et d’Hiroshima.

Si finalement je fais Hiroshima à la place d’Onomichi, voir pas du tout, j’irais bien du coté de Naoshima, l’île musée. Pour l’instant c’est une des options les plus en vue en cas de replacement de ce planning actuel ^^

miyajima

03/04 : Miyajima ou pas ? (nuit à Fukuyama)

J’ai choisi de faire ma base arrière à Fukuyama non pas que la ville soit un haut lieux touristique, mais car c’était le plus simple et le plus central pour explorer le coin.

Pour l’instant j’ai noté dans ma road map de retourner sur Miyajima, en 2015 j’avais fait un jour de safari sur place et un jour en solo où j’avais plus glander dans les parcs, que visiter. J’ai donc encore quelques explorations à faire sur cette île magnifique, mais en même temps j’ai aussi envie de nouveauté… cruel tourment du doute.

Je pense que cette partie va surement beaucoup changer d’ici mon départ, voir même sur place !

toma

04/04 : sur le port de Tomonoura, y a des marins qui chantent ? (nuit à Fukuyama)

Tomonoura est une petite ville portuaire, toute mignonne où il fait bon se balader à quelques minutes en bus de Fukuyama. C’est donc un passage obligé pour se faire une petite journée au calme, à glander dans un café, à marcher dans des petites ruelles et surement visiter la petite île en face.

La ville est connue pour avoir inspiré le maître Miyazaki pour Pono sur la falaise.

Si le temps est bon je pense que cette journée sera fort agréable et tranquile.

okunoshima

05/04 : se faire agresser par des centaines de lapins à Okunoshima (nuit à Fukuyama)

Oui au japon, on a une île au chat, un village au renard, des parcs avec des singes, des daims en libertés, et aussi une île au Lapin.

Okunoshima est à environ 1h10 de train + 15 minutes de ferry de Fukuyama, c’est une île qui était une base militaire (abandonnée pendant la seconde guerre mondiale), et les lapins (sujets d’expériences à l’époque) ont proliféré car il n’avait pas de prédateur… C’est donc une île où on croise des centaines de lapins vraiment pas sauvages, prêt à vous harceler pour que vous leur donniez de quoi grignoter !

En plus des lapins c’est marrant de visiter une île avec des installations militaires laissées à l’abandon, une belle excursion en perspective !

nagoya

Du 06/04 au 09/04 en route vers une nouvelle base arrière : Nagoya (nuits à Nagoya)

Départ de Fukuyama, peut être que j’en profiterai pour visiter la ville une partie de la journée, Nagoya étant à 2h30 en train, j’ai le temps de faire une dernière visite dans le coin avant de partir.

Là bas un loft m’attends, j’ai donc consacré 3 jours à la suite pour découvrir la ville et profiter du loft !

Comme d’hab, si deux jours suffisent j’ajouterais un coin à visiter à coté, Osaka n’est qu’à 1 h en train et pleins d’autres coins ne sont pas loin comme Hikone que j’avais adoré en 2015, pourquoi pas y retourner ?

inuyama10/04 : Inuyama, escapade champêtre dans la banlieue de Nagoya (nuit sur Nagoya)

A 30 minutes environs de Nagoya on trouve une petite ville avec un jolie château perché dans les hauteurs. De là, on a une superbe vue sur la vallée qui a l’air fort sympathique à visiter.

Je ne connais pas très bien, mais j’ai lu des bons retours, je me suis donc dit que c’était une visite sympa et pratique à rajouter dans la road map.

tsumago

11/04 Les kms à pieds entre Magome et Tsumugo ça usent les souliers (nuit sur Nagoya)

Une journée que j’attends avec impatience, en prenant le train de Nagoya on peut atteindre un point de départ dans les alpes japonaises pour faire une randonnée de plusieurs km reliant deux petites villes.

Les paysages ont l’air magnifique, on alterne entre vieux villages, forêt, voir on peut croiser des ours sur la route… j’ai vraiment hâte de faire ma petite marche toute la journée entre les deux villages.

Surtout qu’on peut récupérer ensuite le même train pour rentrer sur Nagoya le soir, que demande le peuple.

takayama

Du 12 au 14 Takayma or not that is the question ! (Nuit à Nagoya ou peut être à Takayama)

A Takayama le 14 et 15 il y a un célèbre matsuri (une fête japonaise), le 15 je serais en partance pour Tokyo, donc sur le principe je ne pourrais profiter que du festival une journée et pas le soir… C’est pour ça que j’hésites…

A la base je voulais me faire deux jours avec une nuit sur place, mais au prix où je paye le loft je suis pas sur de me rajouter une nuit ailleurs, alors que le loft est payé !

Je réfléchis encore pour voir les solutions, j’en ai plusieurs de possible :

  • n’y aller qu’un jour, et visiter autres choses, le lac biwa, ou le haut de la péninsule de Mie,
  • reprendre un jour de plus à Nagoya, je dois pouvoir contacter mon airbnb pour prendre un jour en plus et partir que le dimanche soir par exemple pour faire le festival.

Bref il faut que je regarde tout est encore possible, je me suis gardé sur les trois jours, un jour de plus à Nagoya mais on verra comment je le comblerais.

tokyo3

Du 15 au 20 : c’est parti pour deux dernières semaines sur Tokyo (nuits à Tokyo)

Tokyo c’est grand, j’avais déjà fait presque 2 semaines la dernière fois, mais aimant me perdre dans les grandes villes, je me suis dit que ça ne suffisait pas !

Je n’ai pas du tout prévu encore ce que j’allais voir sur Tokyo, il y a des coins que j’ai envie de revoir, d’autres à approfondir, et des nouveaux à découvrir, tout en faisant un peu de shopping !

Mais comme vous l’aurez remarquer du 15 au 20 ça ne fait pas 2 semaines…

nikko

Du 20/04 au 21/04: Direction Nikko car je me kiffe trop (nuit du 20: Nikko / nuit du 21: Tokyo)

La dernière fois j’avais annulé toutes mes excursions hors Tokyo car je trouvais que je n’avais pas assez de temps pour visiter la ville, je compte bien du coup me ratrapper et aller à Nikko cette fois.

Nikko est à 2h de train, au pied des montagnes et entouré de forêt, c’est un passage obligatoire pour les gens qui sont de passage à Tokyo et qui ont envie d’un peu de verdure. On y trouve des temples et sanctuaires qui sont classés au patrimoine mondial de l’Unesco.

Je ne sais pas encore si je vais faire l’aller retour dans la journée où me trouver une auberge de jeunesse pour passer la nuit et profiter un peu plus longtemps des lieux.

tokyo2

Du 22 au 24 : on revient sur Tokyo (nuit sur Tokyo)

On continue les excursions Tokyoïtes, mon camp de base sera à Minato-Ku et plus précisément à coté du métro Shirokane Takanawa,  un peu au sud de la tour de Tokyo et juste au dessus d’Ebisu/Meguro.

Ce n’est pas le coin le plus typiquement japonais sachant que c’est plutôt un lieu d’expatriés et d’ambassades. Mais j’avais bien apprécié l’arrondissement de Minato là dernière fois alors je repose mes valises pendant deux semaines par ici.

Je trouve cet arrondisement assez pratique, étant tout proche d’Haneda et à 40 minutes à pied de Shibuya par exemple. Il faut dire que je préfère dans l’ensemble l’ouest Tokyoite à l’est

kamakura1

25/04 : Direction la plage et Kamakura

Une fois n’est pas coutume, je ferais une petite coupure pour aller à kamakura connu pour son grand Bouddha et c’est surfeur. Un coin qui me faisait déjà envie l’année dernière, mais que je n’avais finalement pas visité.

La nuit, je la passerai à mon camp de base sur tokyo, vu qu’il faut compter juste une heure en train pour aller à Kamakura et au pire si je n’ai pas eu le temps de visiter tout ce que je voulais je pourrais y retourner le lendemain.

tokyo4

Du 26/04 au 30/04 : les derniers jours au japon (nuit sur Tokyo)

Au final, j’aurai tout de même passé 13 jours sur Tokyo ! Je pense aussi aller à Yokohama au sud de Tokyo, pour l’instant je n’ai pas vraiment défini mon planning Tokyoïte, j’ai envie d’un peu plus me perdre dans les petites rues et de marcher de longues heures comme j’ai pu le faire certains jours en 2015.

Il faut que j’explore plus shibuya/omotsendo ou bien certains coins que j’avais commencé à explorer en banlieue ouest.

haneda2

01/05 : Bye bye le japon retour avec les yeux pleins de larmes sur Paris.

Le lundi mon avion est à 11h, je partirai surement le coeur lourd comme la dernière fois en espérant que ça sera mon dernier voyage vers le japon avant une vraie installation, mais ça c’est une autre histoire.

Au final ça me fait 6 camps de bases sur 8 semaines ce qui est pas mal je pense, j’aurai toujours ce petit remord de ne pas passer une semaine sur l’île de Yakushima, mais il faut bien faire des choix. Il y a pleins de zones que j’ai envie de visiter comme Hokkaido, Matsue, Tottori etc.

Mais je trouve que c’est un bon mixte entre nouveaux coins  et des lieux que j’ai déjà visité. En tout cas 8 semaines de vacances d’affilées, je devais avoir 17 ans la dernière fois, ça va me faire du bien !

Bien sur dans quelques mois, je vous ferais une petite mise à jour de mon parcours qui aura surement légèrement évolué d’ici là.

N’hésitez pas si vous avez des commentaires, des recommandations ou bien des questions, et à très vite pour de prochains articles sur le Japon.