Cette semaine direction une toute petite ile au Japon Okunoshima, qui a pour particularité d’avoir plein de lapin en liberté, et quand je dis pleins ils sont là par centaines à déambuler tranquillement sur l’île et glander comme des glands !

Si vous aimez les lapins et que vous voulez en voir de partout cette île est clairement fait pour vous. Moi les lapinous je n’en suis pas spécialement gaga mais c’était marrant de les voir, et surtout l’ile est magnifique !

Si vous n’avez pas d’amis il vous suffit d’acheter avant d’embarquer pour le bateau quelques feuille de laitue et vous allez comme par magie avoir plein de nouveaux copains

Mais il n’y a pas que les Lapins sur l’île, les vues sont magnifiques ! L’ile est proche d’Hiroshima si vous êtes dans le coin ça peut vous faire une belle après-midi balade

La vie de lapin est plutôt tranquile sur l’ile, en fait c’était une île qui servait de stockage d’arme chimique et d’expérimentations pendant la 2eme guerre mondiale. Lors de la défaite du Japon elle fut abandonnée et les lapins purent pulluler sans aucun prédateur… et vous connaissez la réputation des lapins…

J’ai eu la chance d’y être un jour où il faisait magnifiquement beau (la veille il pleuvait comme vache qui pisse)

Les lapins ont vraiment la vie dur… même si la plus part sont sympa et viendront vous demander de la bouffe (se sont de vrai morphale) je me suis fait quand même coursait par un à qui j’avais du manqué de respect ^^

The beach #okunoshima #japan #travel #beach #sea

A post shared by Nicolas Goussin (@ngee) on

Franchement j’y poserais bien une petite cabane pour les vacances d’été !

The rabbit paradise in okunoshima #japan #okunoshima #rabbits #travel #island #animallovers

A post shared by Nicolas Goussin (@ngee) on

En plus il y a de quoi manger…. (enfin pas sûr qu’on ait le droit de les manger ^^)

Lighthouse for fishing rabbit #okunoshima #lighthouse #japan #travel

A post shared by Nicolas Goussin (@ngee) on

Il y a même un petit phare sur l’ile et des restes d’installations militaires, ça vaut le coût de faire le tour de l’île et ne pas se cantonner au lapin seulement.