Oyé Oyé, ça faisait quelques temps que je n’avais pas posté par ici, et pour cause, âout/septembre sont toujours des mois où j’ai énormément de boulot ! Et en plus cette année j’ai eu ma période de doutage qui m’a occupé énormément l’esprit.

Pour les deux du fonds qui n’auraient pas suivis, j’avais pris la décision d’aller à étudier à Fukuoka en début d’été, puis finalement j’ai eu un gros moment de doute que j’expliquais dans cet article.

Finalement, je savais que je voulais partir au Japon. Mais j’hésitais énormément entre Fukuoka et Kyoto, au point que j’avais beau retourné l’équation dans tous les sens je n’arrivais pas à me décider.

Le weekend dernier, je m’étais donné une ultime dead-line. Il restait encore beaucoup de temps pour s’inscrire dans les écoles (jusqu’à fin novembre) mais je me suis dis que fin septembre me paraissait raisonnable pour s’inscrire.  Je n’allais pas encore faire des semaines et des semaines à me torturer la tête pour faire mon choix, au bout d’un moment il faut trancher (chéri).

Le weekend passe, et sans vraiment de raison super objective je choisis finalement Fukuoka. On va dire que l’argument “c’est moins cher là bas” a pris le dessus. Quitte à ne pas savoir quoi choisir, autant partir sur le plus petit budget vue l’investissement que ça va me coûter.

Cependant avant de lancer la procédure je souhaite vérifier un dernier point avec l’école. Une question me turlupine et ne me parait pas claire concernant le niveau minimum requis. J’ai ma réponse très vite… et je ne sais pas quoi penser, c’était un peu la dernière condition pour valider Fukuoka mais la réponse ne me satisfait pas vraiment…

Je me dis que la nuit porte conseille, et effectivement c’est le cas ! Le lendemain matin dans la foulée j’ai un nouveau mail de l’école pour me dire que finalement le cursus sur 2 ans qui doit commencer en avril est déjà full !

Plus de place pour Nicolas… alors oui il en reste pour le cursus d’un an (2 places whouhou) mais moi je veux rester deux ans sur place, car en un an je n’aurai pas le niveau que je souhaite avoir en japonais je pense.

Le destin (et ma lenteur à choisir soyons honnêtes) ont donc choisi finalement pour moi. Alors que je partais pour Fukuoka, je vais finalement aller direction Kyoto.

Japan national sport ^^ #japan #kimono #kyoto #yukata #travel #model

A post shared by Nicolas Goussin (@ngee) on

Des amis autour de moi m’ont demandé si je n’étais pas trop déçu. Et bien étrangement non, car vraiment je n’arrivai pas à me décider donc Kyoto n’est pas un mauvais choix pour moi. C’est un choix plus risqué financièrement mais pour le reste Kyoto à pleins d’avantages que n’offraient pas Fukuoka.

Mais ça c’est l’histoire d’un autre billet, où je vous présenterai Kyoto et l’école dans laquelle je postule. Et à priori il reste encore des places ouf !

Il y a bien sûr des avantages et des inconvénients avec cette nouvelles destinations que n’avaient pas Fukuoka. Mes projets au long terme seront aussi différents. Fukuoka était une ville très portée sur les startups, et le réseautage semblait être une super option pour rester. Kyoto c’est pas du tout l’esprit start-up et nouvelle technologie, mais j’ai tout de mêmes quelques idées à creuser sur place… mais là encore une fois c’est une autre histoire !

Mais je vais attendre tout de même que mon inscription soit bien validée, il me manque encore quelques papiers de mon boulot et pour la garantie financière, mais logiquement mon dossier devrait être complet en début de semaine prochaine.

En attendant je vous dis à très vite sur le blog pour la suite de mes aventures bandes de curieurs/stalker/pervers (enfin là vous allez être déçu du coup)